Vous êtes ici : Actualités > Concours > LANGE ET SOHNE
Publié : 12 décembre 2018

Lange et Söhne 2017

Timothé Raguin, a reçu le premier prix F. A. Lange pour l’excellence de son projet.

Le jury du concours international a été particulièrement impressionné par son travail. Le régulateur avec son excellente qualité et son affichage 24 heures sur 24 possède également une seconde sautante - un mécanisme qui aurait sûrement impressionné également Walter Lange.

Le défi de cette année était de construire un régulateur. Après avoir passé une semaine de projets riche en événements et instructifs chez A. Lange & Söhne en mai 2017, huit jeunes horlogers des États-Unis, du Danemark, de Suède, de Finlande, de France, d’Allemagne et des Pays-Bas sont retournés dans leurs écoles où ils avaient six mois pour concevoir et construire leur montre.

La décision du jury était unanime. Timothé Raguin - élève du Lycée Polyvalent Edgar Faure à Morteau - remplissait les quatre critères de la compétition : originalité, fonctionnalité technique, qualité de fabrication et mise en œuvre esthétique. . Selon le jury, le travail est bien au-dessus de la moyenne, à la fois en termes de technologie et de savoir-faire. L’idée et la mise en œuvre des secondes sautantes avec une échappée et un indicateur jour / nuit ont totalement convaincu le jury. La construction et l’exécution du mouvement sont fonctionnelles et bien équilibrées. La conception ainsi que la disposition des présentoirs et des robinets sont cohérentes et bien pensées. Le design de calibre révèle la tradition horlogère française, interprétée ici de manière contemporaine.

Publié : 10 décembre 2018

Lange et Sohne 2016

Tanguy Huret remporte le prix d’excellence du concours A. Lange et Söhne en 2016

L’entreprise A. Lange et Söhne est une prestigieuse marque allemande de montres haut de gamme. Fondée en 1845 par Ferdinand Adolphe Lange, cette manufacture n’a cessé de se développer et elle est aujourd’hui considérée, de par la qualité, la technicité et la beauté de ses modèles comme une des plus grandes marques au monde. Cette marque se distingue, entre autres, par la complication et le design de ses modèles dont chaque exemplaire est équipé d’un mécanisme monté à double reprise.

En suivant la vision de son fondateur, dont la devise était : « construire les meilleures montres au monde », A. Lange et Söhne poursuit sa recherche de précision et explore de nouvelles voies pour promouvoir l’art de la haute horlogerie.

L’entreprise allemande A. Lange et Söhne a lancé il y a 7 ans un concours international ouvert aux écoles du monde entier et visant à repérer des jeunes talents.

Le défi de cette année était de construire, sur la base d’un mouvement simple ETA 6497, un quantième complet, c’est-à-dire : jours / mois / date / phase de lune. Huit élèves horlogers sélectionnés parmi 40 écoles mondiales ont participé à la compétition : trois allemands – un finlandais – un suédois – un américain – un japonais et un français du lycée Edgar Faure de Morteau : Tanguy HURET. Après une semaine d’immersion dans l’entreprise A. Lange & Söhne à Glashütte, ils ont eu 6 mois pour réaliser leur construction, les obligeant à mêler théorie et aspects pratiques. Le jury composé de Walter Lange, fondateur de l’entreprise, Anthony de Haas, responsable développement produit, Gisbert et Peter L. Brunner, journalistes, et le Dr Peter Plaßmeyer, directeur du Cabinet Royal de mathématique et physique à Dresde, se sont réunis le 28 novembre 2016 pour évaluer les résultats.

Tanguy Huret, étudiant en Diplôme des Métiers d’Art Horloger au lycée Edgar Faure a remporté à l’unanimité le prix d’excellence. Son chef d’œuvre a conquis les membres du jury autant par son originalité, sa fonctionnalité technique, sa qualité de mise en œuvre que par sa maitrise des savoir-faire et son esthétique.

Fait remarquable : le jury l’a désigné comme meilleur travail qu’ils avaient vu depuis la création du concours. Tanguy a dépassé les exigences du cahier des charges puisqu’il a conçu un calendrier complet annuel (moins de 30 jours pris en compte) avec une solution technique très sophistiquée des trois cadrans qui se chevauchent créant ainsi un effet esthétique unique.