BLEU PETROLE

PAR

Morizur & Montgermont

Ed. Bamboo (coll. Grand Angle), 2017

Le combat d’un homme pour que les pollueurs soient les payeurs. Le 16 mars 1978, le pétrolier libérien Amoco Cadiz s’échoue sur les rochers de Portsall, dans le Finistère. L’ensemble de la cargaison s’échappe au fur et à mesure que le navire se disloque. 220 000 tonnes de pétrole brut défigurent près de 400 km de côtes bretonnes et détruisent faune et flore. Léon, le maire de la petite commune, décide d’engager la lutte avec le géant pétrolier propriétaire du chargement de l’Amoco Cadiz, jusqu’au procès aux États-Unis, quinze ans plus tard. Cet homme incarne la persévérance des petits face aux puissants. Bleu Pétrole est son histoire.

Mona F.

Maud L.

Extrait

Audio


Pub



Pub par Andrea et Mona

Radio



Emission enregistée par Andrea et Mona

Video

Bleu thébaïde

La rencontre fracassante entre une baleine innocente et un titan flottant répugnant...

Vidéo de Justine, Aurore, Arthur et Charlotte

Critiques et autres agitations du bocal

Un joli gâteau bleu

Pour bien réussir cette recette il vous faudra :

Ingrédients :

  • 350 gr de plage bretonne
  • 2 litres d'eau salée
  • 50 gr de coquillages
  • 1 à 2 chalutiers
  • 1/2 tonne de pétrole
  • Une demie douzaine d'oiseaux, poissons ou crustacés trempés dans du mazout pour la déco
  • Dans une grande casserole à feu doux, verser 2 litres d'eau salée sur les 350 gr de plage bretonne par vagues successives. Rajouter ensuite les 50 gr de coquillages pour donner du goût. Vous devez obtenir un magnifique décor. Déposer 1 a 2 chalutiers d'une grande multinationale américaine et verser délicatement une demi tonne de pétrole. Mélanger doucement pour rendre la préparation plus consistante. Ajouter une poignée de volontaires pour adoucir le goût du pétrole. Verser dans un grand moule à gâteau et laisser refroidir.

    Conseils de décoration : Tremper quelques oiseaux, poissons et autres crustacés dans du mazout et déposer les sur le gâteau.

    Bon appétit

    Arthur B.



    Un gâteau bleu pétrole

    Pour bien réussir cette recette il vous faudra :

    Ingrédients :

  • 140 g de tranquillité
  • 50g d'amour
  • 1 cuillère à soupe de famille
  • 2 cuillères à café d'opportunité
  • 1/2 litre de pétrole
  • un zeste de problèmes
  • 100 g d'enfance
  • 1 pincée de pouvoir
  • 350 g d'humanitaire
  • une poignée de voyage
  • un soupçon de maladie
  • Ingrédients :

    Dans un grand saladier, incorporer 140 g de tranquillité. Ajouter ensuite 50 g d'amour puis 1 cuillère à soupe de famille. Apporter a votre mélange 2 cuillère à café d'opportunité. Ajouter avec douceur 350 g d'humanitaire avec une poignée de voyage. Verser tout en remuant 1/2 litre de pétrole dans le saladier Mettre ensuite le zeste de problème puis 100 g d'enfance. Saupoudrer l'histoire d'une pincée de pouvoir et ajouter délicatement un soupçon de maladie. Mélanger le tout efficacement pour obtenir une histoire homogène. Verser l’aventure dans une belle couverture et enfourner le tout a 120c° pendant deux bonnes heures.

    Bon appétit

    Justine L.



    Est-ce que tout redeviendra comme avant ?

    Une couleur dans tes yeux, ton premier mot, ton prénom : BLEU

    Un père, une mère, un frère et une ferme ; voilà ce qui caractérisera ton enfance. Puis ton père deviendra maire de la ville et ta mère tombera enceinte, une fille ? Un garçon ? Tu auras un frère et sa différence d'âge t'aidera murir plus vite sans empêcher les bêtises que tu enchaineras. Le temps passera. La maladie touchera celle qui t'avait donné la vie et son mari n'aura plus le temps de s'occuper la ferme. Quant à ton grand frère, il t'abandonnera... Un soir, un coup de téléphone, une odeur étrange, des hélicoptères, une fusée de détresse, un pétrolier échoué... 220 000 tonnes de pétrole devant chez toi. Ta belle plage que tu as tant aimé est aujourd'hui prise dans une marée noire. Elle est devenue un cimetière d'animaux.

    Comment géreras-tu tout ça, toi et ta famille ? Est-ce que tout redeviendra comme avant ? Cette lecture vous le dira...

    Bon courage !

    Aurore F.

    Liens

    Lecture suivante >

    < Page d'accueil